Télécoms

Nigeria : MTN confie la gestion de 9 000 tours à IHS

| Par Jeune Afrique
Avec cette opération, IHS assure maintenant la gestion de plus de 20 000 tours télécoms. DR

Avec cette opération, IHS assure maintenant la gestion de plus de 20 000 tours télécoms. DR ©

MTN va confier le management de 9 000 de tours de télécommunications à IHS au Nigeria. Le groupe d’Issam Darwich double ainsi son portefeuille de sites sur le continent.

IHS a annoncé le 4 septembre la signature d’un contrat avec l’opérateur sud-africain MTN pour le management de 9 151 tours de télécommunication. C’est le plus important accord jamais signé dans ce domaine en Afrique. Son montant reste confidentiel.

Toutefois Reuters a évalué le deal à environ 1,8 milliard de dollars en se basant sur les chiffres obtenus auprès de banquiers pour un autre accord signé par IHS. Début août, la compagnie avait en effet annoncé l’acquisition de 2 136 tours au Nigeria auprès de l’émirati Etisalat portant son portefeuille à 6720 tours. Une transaction estimée à 400 millions de dollars.

Plus de 20 000 tours sous la gestion d’IHS

L’ensemble des actifs de MTN concernés sera transféré vers une nouvelle société co-détenue par le groupe sud-africain et IHS. La répartition du capital n’a pas été révélée. Avec cet accord, qui est encore soumis à l’approbation du régulateur et qui devrait être définitivement entériné fin 2014, l’entreprise porte le nombre de tours sur la continent dont elle a la gestion à plus de 20 000.

Lire aussi :

Le business florissant des tours télécoms

Wendel livre ses résultats pour 2013

Jusqu’où iront les « towercos » ?

Le deal conclu par IHS avec MTN, leader au Nigeria avec 46% du marché mobile, comprend en outre un investissement de 500 millions de dollars du gestionnaire de tours sur quatre ans pour améliorer la qualité du réseau.

L’externalisation du management des infrastructures permet aux opérateurs de limiter leurs frais fixes et de générer de nouvelles ressources dans un contexte de guerre des prix et d’émergence de nouveaux services liés à Internet.

Priorité : intégrer les dernières acquisitions

Fondée par Issam Darwich en 2001, IHS, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 168 millions de dollars en 2013, est présent dans 5 pays : au Rwanda, en Zambie, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Nigeria.

Pour croître, la compagnie a levé environ 1,8 milliard de dollars ces dernières années auprès des capital investisseurs IFC, Investec, ECP, Wendel et Goldman Sachs. Compte tenu de l’ampleur du deal conclu avec MTN, une nouvelle augmentation de capital pourrait être prochainement annoncée.

Même si son patron a indiqué à Jeune Afrique qu’IHS reste attentive aux opportunités (l’indien Airtel vend actuellement 15 000 tours dans le cadre d’un programme de désendettement), cette dernière pourrait se concentrer à court terme sur l’intégration de ses dernières acquisitions.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer