Archives

La CIDT au bord de la faillite

Selon nos informations, le directeur général de la Compagnie ivoirienne pour le développement des textiles (CIDT), Gilbert N’Guessan Anoh, a adressé deux courriers au ministre de l’Économie et des Finances, Charles Koffi Diby, pour l’informer sur la situation réelle de la société publique et lui suggérer un dépôt de bilan. Abidjan chercherait un partenaire pour relancer et refinancer la CIDT, dont les fonds propres sont passés de 17 milliards de F CFA en 2002 à moins de 3 milliards de F CFA, fin 2007. Ses dettes sont estimées à 29 milliards de F CFA. Dotée d’une capacité annuelle d’égrenage de 120 000 tonnes, la CIDT n’a traité, à ce jour, que 26 000 tonnes de coton-graine pour la campagne 2007-2008.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte