Politique

RDC : le ministre français des Affaires étrangères estime les résultats « non conformes »

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Paris en juin 2017. © Francois Mori/AP/SIPA

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a déclaré dans la matinée que les résultats des élections en République Démocratique du Congo (RDC) ne semblent pas « conformes aux résultats que l'on a pu constater ici ou là ».

« Les élections se sont déroulées à peu près dans le calme, ce qui est une bonne chose, mais il semble bien que les résultats proclamés (…) ne soient pas conformes aux résultats que l’on a pu constater ici ou là, parce que la conférence épiscopale du Congo a fait des vérifications et annoncé des résultats qui étaient totalement différents », a déclaré Jean-Yves Le Drian sur CNews.

« Monsieur Fayulu était a priori le leader sortant de ces élections », a-t-il ajouté.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que Félix Tshisekedi a été élu président de la République démocratique du Congo (RDC), au scrutin présidentiel qui avait lieu le 30 décembre en RDC. Martin Fayulu arrive deuxième, devant Emmanuel Ramazani Shadary.

« Je pense qu’il faut qu’on garde son calme, qu’on évite les affrontements et puis que la clarté soit faite sur ces résultats qui sont inverses à ce que l’on imaginait », a poursuivi Jean-Yves Le Drian.

La France, a-t-il ajouté, a saisi le Conseil de sécurité des Nations unies en fin de semaine dernière « pour que les résultats constatés soient les résultats réels ».

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte