Justice

Algérie – Affaire Kamel Chikhi : qui a intérêt à taire les conclusions des commissions rogatoires ?

Kamel Chikhi © Saad pour JA

Les commissions rogatoires délivrées en juin dernier au Brésil et en Espagne, dans le cadre de la saisie historique de 701 kg de cocaïne au port d’Oran, ont transmis, en novembre dernier, leurs conclusions aux autorités algériennes. Mais celles-ci n’ont pas encore été mises à disposition du juge d’instruction, a appris Jeune Afrique de plusieurs sources judiciaires.

Pourquoi ce retard ? C’est la question que se posent les avocats, affirmant qu’a ce stade, l’enquête judiciaire s’est limitée au périmètre de l’homme d’affaires et promoteur immobilier Kamel Chikhi, ses deux frères, son associé, son agent de consignation et son directeur commercial. Les six prévenus sont accusés « d’importation, commerce, distribution de drogue et blanchiment d’argent ». Des chefs d’inculpation passibles de la peine de mort.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte