Politique

Les femmes au pouvoir

Par
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:02

Les prochaines élections législatives rwandaises, prévues pour septembre prochain, pourraient déboucher sur une première mondiale : une majorité de femmes à l’Assemblée nationale. Conséquence de la politique de discrimination positive voulue par le président Kagamé et inscrite dans la loi, 24 des 80 sièges de députés à pourvoir seront automatiquement dévolus à des élues d’organisations féminines. Les partis, quant à eux, auront pour obligation de présenter 30 % de candidates au minimum en position éligible (tête de liste). Un pourcentage que le pouvoir souhaite voir porter dès que possible à 50 %. Une belle révolutionÂ