Sécurité

[Infographie] Algérie : quel bilan pour la lutte anti-terroriste en 2018 ?

Opération de ratissage de l'armée à Aït Yahia Moussa, au sud de Tizi-Ouzou. © DR

Le ministère algérien de la Défense publie régulièrement sur son site officiel le compte-rendu des opérations de lutte contre le terrorisme. Voici résumé, sous forme d'infographie, le bilan 2018 que Jeune Afrique a pu compulser.

Le nombre de terroristes tués ou arrêtés est en nette diminution. Il est passé de 131 en 2017 à 57 en 2018. En revanche, le nombre de terroristes qui acceptent de se rendre aux autorités est en nette augmentation par rapport à l’an 2017 (132 en 2018, contre 30 l’année précédente).


>>> À LIRE – Infographie : en Algérie, 161 « terroristes neutralisés » par l’armée en 2017


La quasi-majorité des repentis se concentrent dans la région de Tamanrasset, aux frontières de l’Algérie avec le Mali et le Niger. Les zones où les groupes armés activent encore se trouvent à l’est du pays, au centre et dans l’extrême sud. Les régions de l’Algérois et de l’Ouest sont quasiment pacifiées, selon ce bilan de la lutte anti-terroriste. Enfin, l’autre enseignement majeur réside dans le fait que les groupes terroristes ne sont plus en mesure de mener des attaques ou des attentats, comme ce fut le cas par le passé.

Infographie JA – Christophe Chauvin

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte