Archives

L’État minoritaire dans Tunisie Télécom ?

Par
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

Des rumeurs commencent à circuler à Tunis sur le coup d’envoi prochain de la seconde phase de privatisation de l’opérateur public Tunisie Télécom. L’État, qui en détient encore 65 %, pourrait céder entre 15 % et 30 % du capital de l’entreprise avec l’objectif, affiché dès la première tranche de privatisation, en 2006, de devenir un actionnaire minoritaire. Il y a deux ans, à la surprise générale, Tecom-Dubaï Investment Group avait acquis 35 % du capital contre un chèque de 1,8 milliard d’euros.