CAN 2019

CAN 2019 : l’Égypte accueillera la Coupe d’Afrique des nations

Ahmad Ahmad, le patron malgache de la CAF, lors d'une visite à Marrakech, au Maroc, en mars 2017. © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA

Ce sera donc l'Égypte. Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football, l'a annoncé au terme d'une réunion du comité exécutif de l'organisation qui s'est tenue à Dakar mardi. L'autre pays en lice était l’Afrique du Sud.

« Aujourd’hui, je suis heureux de vous annoncer que c’est l’Égypte qui va accueillir la CAN 2019 », a déclaré Ahmad Ahmad, président de la CAF, lors d’une conférence de presse organisée à Dakar le 8 janvier à l’issue d’une réunion du comité exécutif de l’organisation, qui a précisé que la décision avait été passée au vote quelques minutes auparavant, « après avoir analysé la situation, écouté les deux candidats« .

« Toutes les opérations sur ses préparations vont commencer maintenant. La CAF va travailler étroitement avec l’Égypte pour que l’on puisse aller de l’avant. Nous savons les défis, nous savons les problèmes qui existent », a insisté le président de la CAF. « Nous pouvons demander le soutien de nos partenaires, dont en partie la FIFA, ou d’autres pays pour nous aider à organiser cette CAN 2019 qui va se dérouler pour la première fois en terre égyptienne », a-t-il ajouté. L’Égypte a en réalité déjà accueilli la CAN en 2006, après 1959, 1974 et 2006. Elle organisera cette année sa première édition avec 24 équipes.


>>> À LIRE – CAN 2019 : le grand cafouillage


L’Égypte et l’Afrique du Sud étaient les deux seuls pays à s’être portés candidats, mi-décembre. Le Maroc, souvent cité comme un prétendant sérieux, n’avait finalement pas fait acte de candidature. En 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

Or, après le retrait de l’organisation au Cameroun, la CAF a procédé à un décalage du calendrier, attribuant l’édition 2021 au Cameroun, l’édition 2023 à la Côte d’Ivoire. Lundi, la Guinée a indiqué qu’elle « acceptait » d’organiser l’édition 2025.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte