Politique

Retour aux sources

Par - Martin Even
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

Littéralement, grassroots signifie « les racines de l’herbe ». Sorte de retour aux sources de la démocratie américaine, la campagne « grassroots » menée par Barack Obama se fonde sur sa propre expérience de mobilisation de petits groupes autour d’un projet, à l’époque où il était organisateur communautaire à Chicago. Mais elle s’inspire aussi de la petite révolution introduite dans le fonctionnement du Parti démocrate par Howard Dean, depuis que celui-ci en a pris le contrôle, en 2004. C’est une technique commune aux mouvements alternatifs et aux vendeurs à domicile style Tupperware.
Principe de base : la spontanéité. Des habitants d’un quartier reçoivent leurs voisins pour leur parler de l’élection et leur expliquer pourquoi ils vont voter Obama Le lendemain, ils rendent visite à la maison d’à côté, recrutent de nouveaux électeurs, les aident à s’inscrire pour les primaires La semaine suivante, ils hébergent des volontaires venus des États voisinsÂ
Ces supporteurs d’Obama ne se contentent pas de faire revivre la politique à la base. Dans certains comtés, leur action a permis de tripler le nombre des électeurs inscrits pour les primaires démocrates, remettant du même coup en cause les équilibres traditionnels au sein du parti.