Archives

Un bureau régional pour l’Afrique du Sud

Par
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

Devant le succès de la décentralisation de la Banque africaine de développement (BAD), avec l’ouverture cette année de bureaux à Alger et à Luanda, les dirigeants sud-africains en réclament un à leur tour. Le président Donald Kaberuka a accepté la demande, l’Afrique du Sud étant la première puissance économique du continent et un contributeur important au Fonds africain de développement.
En fait, le bureau de Johannesburg était inscrit au programme, mais l’Afrique du Sud avait exigé que le staff sud-africain ne bénéficie pas du statut non imposable, qui est partout celui du personnel de la Banque. Face à ce blocage, le bureau a été ouvert à Maputo, capitale du Mozambique. Le gouvernement sud-africain s’est ravisé en acceptant de déroger à la règle qui veut que tous les Sud-Africains soient égaux devant l’impôt. La BAD aura donc 26 bureaux extérieurs, et non 25 comme prévu.