Archives

Un marché très concurrentiel

Colorado, entreprise familiale de peinture, mise sur l’innovation et le marketing pour tirer son épingle du jeu.

Par - J.-M.M.
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

Avec une consommation moyenne de 4 kg de peinture par an, le Marocain fait pâle figure par rapport à son voisin tunisien (6 kg par an) et aux Européens (8 à 12). La production au Maroc atteignait 130 000 tonnes par an pour une valeur de 2,3 milliards de DH à la fin de 2004 (derniers chiffres disponibles). Soit 0,6 % du PIB. Depuis 2000, le secteur connaît une croissance de 7 % par an. Trois activités animent le marché : l’industrie, la carrosserie et le bâtiment, qui consomme les trois quarts de la production. Cinq fabricants (Colorado, Akzo, Prodec, Ben Hadj Frères et Arcol) détiendraient environ 80 % du secteur, où exercent une cinquantaine d’entreprises. Si le dynamisme de la construction doit se maintenir, la forte capacité de production actuelle (230 000 tonnes par an) et le démantèlement douanier d’ici à 2012, qui ouvrira le marché aux peintures étrangères, pourraient mettre la pression sur les marges et les prix.