Politique

Zakaria Koné, le retour ?

Par
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

Depuis son absence, le 16 mai, à la cérémonie de regroupement dans la zone de Séguéla, qu’il commande – 500 hommes ont été démobilisés et acheminés ce jour-là vers le site de Kani, à 65 km de Séguéla -, Zakaria Koné, chef de guerre des Forces nouvelles (FN), n’avait plus donné signe de vie. Jusqu’au 21 mai, où il a appelé Guillaume Soro, Premier ministre et leader des FN, pour lui expliquer le sens de son geste et demander la levée de la mesure de destitution prise à son encontre. Soro lui a suggéré de se mettre à la disposition de l’état-major des forces armées des FN pour une nouvelle ?affectation.
La présence de Koné a été signalée le 22 mai à Ouagadougou, où, de source proche de la présidence, il cherchait à rencontrer le numéro un burkinabè Blaise Compaoré. Venait-il lui demander d’intercéder en sa faveur auprès de la direction des FN ?