Politique

Égypte : « 40 terroristes » tués après une attaque contre des touristes près des pyramides

Les forces de sécurité ont tué samedi « 40 terroristes » dans des raids en Egypte, au lendemain d’un attentat meurtrier contre un bus de touristes vietnamiens près du Caire, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Par
Mis à jour le 29 décembre 2018 à 18:41

Une photo prise le 28 décembre 2018 montre un bus de touristes vietnamiens endommagé après une attaque meurtrière à la bombe près des pyramides de Guizeh, près du Caire © AFP / MOHAMED EL-SHAHED

Trois touristes vietnamiens ont été tués vendredi dans l’explosion d’une bombe artisanale au passage de leur bus près du site des pyramides de Guizeh, en périphérie sud-ouest de la capitale égyptienne. Leur guide égyptien, blessé dans l’attaque, a ensuite succombé.

Les raids des forces de sécurité ont été menés contre des combattants jihadistes présumés à Guizeh, lieu de l’attaque de vendredi, et dans le Nord-Sinaï (est), a rapporté le ministère dans un communiqué.

30 dans la région de Guizeh et 10 dans le Nord-Sinaï

« Quarante terroristes ont été tués dans les opérations de sécurité », 30 dans la région de Guizeh et 10 dans le Nord-Sinaï, selon la même source. « Ils planifiaient une série d’agressions contre le secteur du tourisme, les lieux de culte chrétiens et les forces de sécurité ».

Le ministère n’a pas lié directement ces raids policiers à l’attaque de vendredi qui n’a pas été revendiquée, mais une source sécuritaire a précisé qu’ils avaient eu lieu « tôt » samedi matin, donc après l’attentat.

Cet attentat est le premier contre des touristes en Egypte depuis juillet 2017. Le secteur crucial du tourisme a souffert de l’instabilité politique et des attentats de groupes extrémistes, dont le groupe jihadiste État islamique (EI), à la suite du soulèvement populaire de janvier 2011.