Elections

De passage à Paris, Macky Sall présente son livre « Le Sénégal au cœur »

Le président sénégalais Macky Sall, au départ de Dakar le 17 décembre avant sa visite à Paris. © DR / Présidence du Sénégal

En visite à Paris pour financer la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE), le président sénégalais, en campagne pour sa réélection en février prochain, a présenté lundi soir son livre « Le Sénégal au cœur » à ses compatriotes de la diaspora sénégalaise en France.

« Je suis un homme comblé ». Ce lundi 17 décembre au soir, dans un salon fastueux de l’hôtel Intercontinental à Paris, Macky Sall ne boudait pas son plaisir. Quelques heures plus tôt, il venait de récolter 14 milliards de dollars de promesses de financements de la part de bailleurs institutionnels pour la phase 2 du Plan Sénégal émergent (2019-2023). Soit trois fois plus que ce qu’il visait initialement, et de quoi plastronner devant ses dizaines de partisans venus assister à la présentation de son livre autobiographique, Le Sénégal au cœur (2018, Cherche Midi).


>>> À LIRE – Présidentielle au Sénégal : salve d’investitures pour Macky Sall


Plus qu’une séance de présentation de cet ouvrage, qui sera en librairies le 10 janvier 2019, soit quelques semaines avant la présidentielle du 24 février à laquelle Macky Sall briguera un second mandat, cette cérémonie avait des airs de meetings de campagne. Dans la salle, chaque intervention du président était ponctuée par une salve d’applaudissements, lesquels étaient parfois suivis de chants enthousiastes de griots.

« Parler de moi de façon plus intime »

Après s’être félicité du « succès » du financement du PSE et de l’appui des partenaires internationaux au Sénégal, le chef de l’État a brièvement expliqué pourquoi il avait rédigé un livre. Pour revenir sur sa trajectoire, son premier mandat et ses ambitions pour un éventuel second, mais pas uniquement.

Je suis l’exemple vivant qu’il n’y a pas de déterminisme social

« À l’heure où je m’apprête à solliciter une nouvelle fois la confiance des Sénégalais, j’ai estimé qu’il était de mon devoir de m’ouvrir un peu plus à mes compatriotes. J’ai voulu me dévoiler davantage et parler de moi de façon plus intime », a-t-il confié.


>>> À LIRE – Présidentielle au Sénégal : Ousmane Sonko, adversaire principal de Macky Sall ?


Il y raconte notamment son enfance et sa vie familiale, ainsi que son parcours au sein de l’école publique sénégalaise dont il revendique être un « pur produit ». « Je suis l’exemple vivant qu’il n’y a pas de déterminisme social », a souligné l’ex-ingénieur.

Engagé dans la mouvance maoïste lorsqu’il était étudiant, celui qui s’est converti au libéralisme a expliqué être « entré en politique pour combattre l’injustice sociale ». « Le pouvoir, je le conçois d’abord comme un moyen de trouver des solutions aux problèmes qui se posent au pays et aux populations », a-t-il poursuivi.

« Tout le monde doit être préparé à rendre des comptes »

Macky Sall a aussi profité se cette tribune pour répondre à ses adversaires. À ceux qui lui reprochent d’avoir alourdit la dette du pays alors que son mandat touche à sa fin, il a rétorqué qu’il ne faisait qu’assurer la « continuité de l’État ». « Je suis désolé, mais l’État ne doit pas cesser de fonctionner parce que des élections se profilent », a-t-il insisté.

Quant à ses opposants Karim Wade et Khalifa Sall, dont les candidatures à la présidentielle seront très probablement retoquées en raison de leurs déboires judiciaires, le président les a indirectement visés en évoquant les questions de gouvernance. « On doit être capable de rendre compte de sa gestion à tout moment. Tout le monde doit être préparé à ça », a glissé le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte