Archives

Le Kadhafi-show débarque à Paris

| Par Jeune Afrique

Pour sa première visite officielle en France depuis trente-quatre ans, Mouammar Kadhafi devrait finalement rester à Paris six jours, entre le 10 et le 15 décembre. Le « Guide » de la Jamahiriya aura deux entretiens avec le président Sarkozy. Il sera accompagné par une impressionnante délégation de quatre cents personnes, comprenant notamment son cousin Ahmed Gaddaf Eddam, les chefs d’état-major des armées de terre et de l’air, ainsi que Moussa Koussa, le patron des services secrets, vieille connaissance de Claude Guéant, le secrétaire général de l’Élysée – et qui fut un moment poursuivi par la justice française dans l’affaire de l’attentat contre le DC-10 d’UTA. Tout ce beau monde logera à la résidence de Marigny, voisine de la présidence française, et réservée aux hôtes de marque de la République. C’est là, dans les jardins protégés des regards par de hauts murs, que le colonel installera sa tente et recevra, folklore oblige, ses invités. Kadhafi prévoit de visiter le château de Versailles et l’Assemblée nationale, et devrait rencontrer la presse à l’occasion d’un colloque dont il sera la vedette et qui regroupera, comme en novembre 1973 (voir p. 48), des journalistes, des intellectuels et des représentants de diverses organisations. C’est une mystérieuse agence de presse et de communication basée à Lausanne, l’OPA (Organisation de la presse africaine), jouissant de liens privilégiés avec le régime libyen, qui a été chargée de monter l’événement.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte