Sécurité

Niger : décès accidentel d’un soldat français de Barkhane

Des soldats français de Barkhane avec Moussa Ag Acharatoumane (de dos), leader du Mouvement pour le salut de l'Azawad. © DR / Image fournie par le MSA.

Un soldat français déployé dans le cadre de l'opération antijihadiste Barkhane est décédé dans la nuit de samedi à dimanche sur une base au Niger après avoir été victime d'un accident de véhicule, a annoncé l'armée de Terre.

« Tôt dans la nuit, sur la base d’Aguelal au Niger, le brigadier chef Karim El Arabi du 2ème régiment de Hussards a été victime d’un accident de véhicule », indique un communiqué du service de presse de l’armée de Terre.

Le soldat « n’était pas engagé dans une activité opérationnelle au moment des faits » et est « décédé des suites de ses blessures malgré une rapide prise en charge par les secours ».

Une enquête est en cours « sur les circonstances exactes de son décès », précise la même source.

« Le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, et l’ensemble de l’armée de Terre présentent toutes leurs condoléances à la famille et s’associent à leur douleur », ajoute le communiqué. Quelque 4 500 militaires français sont déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte