Économie

Le Gabon et le Cameroun cherchent à lever 200 milliards de F CFA

Pour boucler son budget, l’Etat a choisi la Société commerciale de banque pour monter cet appel public à l’épargne qui sera lancé en octobre. Par ailleurs, le Gabon compte mobiliser 50 milliards de F CFA avant la fin de l’année.

Mis à jour le 10 septembre 2014 à 15:42

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de 280 milliards de F CFA. AFP

Le Cameroun lancera en octobre un emprunt obligataire de 150 milliards de F CFA. Le visa de la Commission des marchés financiers (CMF), le régulateur boursier national, constitue la dernière étape à franchir, selon une source proche du dossier. La Société commerciale de banque (SCB Cameroun) a été préférée à un consortium (Société générale, Afriland et Ecobank) pour monter cet appel public à l’épargne.

La filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank avait déjà arrangé deux opérations similaires l’année écoulée. L’une a permis la mobilisation en décembre de 80 milliards de F CFA, alors que l’Etat camerounais sollicitait 50 milliards de F CFA pour boucler son budget. Elle a également aidé l’Etat tchadien à emprunter 85 milliards de F CFA.

Lire aussi :

Les obligations du Trésor nigérien remportent un franc succès
Comment le fond souverain du Gabon mène sa stratégie ?
Côte d’Ivoire : le Trésor fait le plein

Bien que la liste des projets ne soit pas encore connue, la prochaine levée de fonds du Cameroun s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de 280 milliards de F CFA sous forme d’obligations du trésor prévue dans le budget 2014.

Gabon

Par ailleurs, dans la même zone économique, le Gabon s’apprête à emprunter 50 milliards de F CFA en lançant le 24 septembre la première des deux émissions d’obligations du trésor assimilables (OTA), prévues dans sa loi de finances rectificatives votée en juillet. Une opération qui viserait à financer certains projets routiers.