Sécurité

Tunisie : le Conseil de sécurité nationale, une arme au service de Béji Caïd Essebsi ?

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, lors d'un discours à Tunis, en mai 2017. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Interpellé par le comité de défense Belaïd-Brahmi, Béji Caïd Essebsi a saisi le Conseil de sécurité nationale - qu'il préside. Alors qu'Ennahdha accuse le chef de l'État d'ingérence politique, ses responsables mettent en avant la « collégialité » de l'organe. Qu'en est-il ? Décryptage.

Le Conseil de sécurité nationale a débattu jeudi 29 novembre des informations transmises par le comité de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, leaders de la gauche tués par balle respectivement en février et juillet 2013. En relation avec ces assassinats, des dossiers accusent Ennahdha d’avoir à l’époque formé un appareil sécuritaire secret ainsi qu’un plan pour éliminer Béji Caïd Essebsi en personne.

S’il a rappelé que c’était à la justice de trancher sur cette question, le chef de l’État a toutefois qualifié à cette occasion ces informations de « probables ». Il n’a pas hésité à y faire passer un message personnel en déclarant : « Je ne crains personne, encore moins Ennahdha ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte