Conseil

PwC va investir 200 millions de dollars pour son expansion en Afrique

PwC a obtenu le statut CFC de Casablanca Finance City. DR ©

Connu en Afrique pour ses prestations dans l'audit, le commissariat aux comptes et le conseil fiscal, PwC vient d'obtenir le statut CFC à Casablanca et compte diversifier ses activités en Afrique. Le cabinet international va investir 200 millions de dollars au cours des cinq prochaines années et doubler ses effectifs.

C’est un méga programme d’investissement que vient d’annoncer PwC pour développer son activité de conseil sur le contient africain. Une enveloppe de 200 millions de dollars sera allouée à ce projet, dont 70 millions pour la seule Afrique francophone. Objectif : élargir son spectre d’activités à de nouveaux domaines tels que le conseil en stratégie, en transaction, en management, en organisation et dans les nouvelles technologies.

Lire aussi :

Hydrocarbures : l’Afrique est devenue « un acteur de stature mondiale », selon PwC

À Casablanca Finance City, le fonds Africa 50 est désormais opérationnel

PricewaterhouseCoopers : Édouard Messou entre à l’exécutif

Une évolution qui s’ accompagnera du doublement des effectifs couvrant le continent. Le marché africain du conseil devrait connaître une croissance moyenne estimée à 5,8% entre 2011 et 2015, souligne communiqué de PwC.

« L’Afrique est aujourd’hui reconnue par les investisseurs internationaux comme la nouvelle frontière de l’économie mondiale. Les entreprises et organisations que nous accompagnons depuis de nombreuses années en Afrique francophone subsaharienne souhaitent bénéficier des atouts du continent et devenir des champions régionaux. Le développement de nos expertises en matière de conseil nous permettra de les y aider », explique Edouard Messou, président de PwC Afrique francophone subsaharienne.

Cap sur Casablanca

Dans sa nouvelle stratégie, PwC compte aussi ratisser large, ciblant les secteurs les plus dynamiques du continent, comme les services financiers, les télécoms, le l’industrie, l’énergie, sans oublier le secteur public et les infrastructures.

Cette annonce a été faite le jeudi 11 septembre à Casablanca, ville choisie par PwC pour être sa plaque tournante en Afrique. C’est d’ailleurs dans cette optique que le cabinet international vient d’obtenir le statut Casablanca Finance City.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte