Politique

Rwanda : un journaliste collaborant avec la BBC arrêté pour «terrorisme»

Kigali, au Rwanda. © Vincent Fournier/Jeune Afrique-R

Un journaliste rwandais travaillant comme pigiste pour le service local de la BBC-radio a été arrêté pour possession d'explosifs et participation à un «complot terroriste», a annoncé jeudi 29 novembre le Bureau rwandais d'enquêtes.

Phocas Ndayizera, 39 ans, n’avait plus été vu par ses proches depuis une semaine. Il encourt une peine de 20 ans de prison s’il est reconnu coupable aux termes de la loi antiterroriste rwandaise.

« Il a été arrêté en flagrant délit alors qu’il recevait les explosifs, dont de la dynamite », a déclaré jeudi 29 novembre Modeste Mbabazi, le porte-parole du Bureau rwandais d’enquêtes (RIB).

« Nous enquêtions sur lui et avions fait le lien entre lui et des groupes terroristes cherchant à porter atteinte au Rwanda », a-t-il ajouté.

Le RIB a été créé en début d’année pour prendre en charge la mission d’enquête de la police.

Des accusations « graves »

Jeudi devant les médias, Phocas Ndayizera a déclaré n’être « jusqu’à présent, pas au courant des raisons pour lesquelles (il a) été arrêté, ni des accusations qui pèsent sur (lui) ».

L’Organisation rwandaise de la presse a dit espérer qu’il bénéficie d’un procès équitable mais ne pas pouvoir s’impliquer dans le dossier car les accusations ne sont pas liées à son travail de journaliste.

« Nous sommes très inquiets, étant donné la gravité des accusations. Nous espérons qu’il aura droit à un procès juste, équitable et rapide », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte