Transports

Royal Air Maroc développe ses activités de fret en l’Afrique de l’Ouest

Driss Benhima, président de Royal Air Maroc et Hassan Sentissi, président de l'Asmex, ont signé un accord de partenariat visant à promouvoir l'import-export marocain. RAM ©

Royal Air Maroc ouvre quatre nouvelles lignes "tout cargo" dans le cadre du déploiement de ses activités de fret vers l'Afrique subsaharienne. La compagnie aérienne a également signé une convention de partenariat avec l'association des exportateurs marocains (Asmex).

Acteur majeur du transport des passagers en Afrique, Royal Air Maroc (RAM) développe aussi ses activités dans le domaine du fret. C’est ainsi que la compagnie aérienne a annoncé l’ouverture à partir du 15 septembre de quatre lignes « tout cargo » à partir de Casablanca vers Dakar (Sénégal), Bamako (Mali), Ouagadougou (Burkina-Faso) et Niamey (Niger).

Ces nouvelles lignes vont permettre au groupe marocain d’élargir le réseau de RAM Cargo à l’Afrique subsaharienne. Cette branche était jusqu’ici cantonnée à des liaisons entre le Maroc, la Belgique et l’Algérie.

Renforcement

Elles vont en outre offrir une capacité hebdomadaire stable de 15 tonnes sur chaque vol, assurée par un avion de type Boeing 737-300″, avance Royal Air Maroc dans un communiqué.L’extension du réseau portera ainsi le volume réalisé par son activité du fret de 20 000 tonnes aujourd’hui à 23 000 tonnes par an et celle son avion « tout cargo » de 5 000 à 8 000 tonnes par an, soit des hausses respectives de 15 et 60 %.

Lire aussi :

Royal Air Maroc choisit les Embraer E190 pour étoffer sa flotte

Royal Air Maroc ouvre un hub à Rabat

Algérie – Maroc : par la voie des airs, c’est compliqué et cher

Aéronautique : Maroc-Tunisie, qui l’emporte ?


Royal Air Maroc confirme sa sortie de crise

Dans cette même logique de renforcement de sa branche cargo, Royal Air Maroc a conclu, le vendredi 12 septembre à Casablanca, une convention de partenariat avec l’Association des exportateurs marocains (l’Asmex).

Cet accord permettra aux sociétés membres de l’Asmex de bénéficier de facilités tarifaires et logistiques sur le transport de fret des vols « tout cargo » de la RAM. Ces réductions pourraient atteindre 30 % sur le tarif de transport de fret les vols du groupe marocain et 40 % sur ses vols mixtes.

L’activité de fret de Royal Air Maroc se déploie en effet, outre le Boeing 737-300 exclusivement réservé à ce domaine, à travers les vols mixtes de sa flotte de 47 appareils destinée avant tout au transport de passager.

Résultats

L’opérateur marocain a fortement renforcé sa présence en Afrique au cours des sept dernières années, passant de 14 destinations desservies sur le continent en 2007 à une trentaine aujourd’hui.

À l’issue de l’exercice 2013 (clos le 31 octobre), le chiffre d’affaire global du groupe marocain a enregistré un recul de 3 % à 13,38 milliards de dirhams (environ 1,2 milliards d’euros) dont 12,42 milliards pour l’activité transport. ;La compagnie a dégagé durant cette période un bénéfice net de 168 millions de dirhams (15 millions d’euros) contre un résultat net déficitaire en 2012.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte