Banque

QNB devient le premier actionnaire d’Ecobank

QNB a investi en onze jours 500 millions de dollars dans Ecobank. © DR

Quelques jours après avoir acquis 12,5 % du capital d'Ecobank, Qatar National Bank (QNB) a annoncé s'être offert 11 % supplémentaires. Le Qatari devient ainsi le premier actionnaire du groupe bancaire panafricain.

C’est ce qu’on appelle une montée en puissance ultra-rapide. Onze jours après avoir fait une entrée surprise au tour de table du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Inc (ETI), s’offrant alors 12,5 % acquis auprès du nigérian Amcon, Qatar National Bank (QNB) a remis le couvert en annonçant le 15 septembre l’acquisition de 11% supplémentaires, pour 283 millions de dollars.

En tout, QNB a ainsi investi environ 500 millions de dollars pour devenir le premier actionnaire du groupe, avec 23,5% des parts.

>>>> Lire aussi : QNB en Afrique, maintenant, c’est du sérieux

Dilution

Interrogé par le Financial Times, Albert Essien, directeur général d’ETI, a précisé que cette montée au capital était « très complémentaire de Nedbank. QNB est du Golfe. Nedbank est du Sud. Cela aidera notre institution à se développer plus vite. » La banque sud-africaine Nedbank a annoncé son intention de convertir d’ici à la fin de l’année une dette de 285 millions de dollars accordée à Ecobank fin 2011 dans le cadre de l’acquisition d’Oceanic Bank au Nigeria. Nedbank compte également acheter des titres pour hisser sa participation à hauteur de 20 %.

Selon le quotidien britannique, QNB prévoit que sa participation dans Ecobank soit réduite à 20%, une fois que Nedbank aura converti sa dette en actions.

En 2007, la montée très rapide de la banque d’affaires d’origine russe Renaissance Capital au tour de table d’ETI (Rencap avait détenu jusqu’à 24,9 % du capital) avait provoqué une levée de boucliers, poussant le groupe panafricain à mettre en place des mesures contre une prise de contrôle hostile. Limitant de fait à 25 % le niveau maximum auquel un actionnaire peut prétendre.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte