Archives

La garde rapprochée

Katumba Mwanke
Le stratège
C’est un personnage clé du régime depuis l’époque de Laurent-Désiré Kabila. Le Mzee l’avait nommé gouverneur de la province stratégique du Katanga. Le hasard fait que le 16 janvier 2001, quand le Mzee est assassiné, Joseph Kabila est chez lui, à Lubumbashi. Katumba Mwanke est de ceux qui organisent son retour à Kinshasa pour verrouiller la succession. Originaire lui-même du Katanga – il est musanga, du sud de la province -, Katumba Mwanke est incontournable. En 2002, il est écarté à la suite d’un rapport de l’ONU qui l’accuse d’avoir participé au pillage des richesses du Congo. Mais très vite, il revient en cour. Avec le titre d’ambassadeur itinérant, il est en fait, avec Samba Kaputo, le stratège de la maison Kabila.

Samba Kaputo
Le professeur
Éminent professeur de sciences politiques depuis vingt ans, gouverneur de la province du Bandundu sous Mobutu, cet habile négociateur sait se rendre indispensable auprès de Joseph Kabila pendant les discussions de paix de 2002 à Pretoria. Mutabwa, il est originaire de la même région que la famille Kabila, le nord du Katanga. Aujourd’hui conseiller spécial à la présidence en matière de sécurité, cet homme très discret fait les analyses et échafaude les plans pour mettre Joseph en orbite présidentielle.

Vital Kamerhe
Le joueur d’échecs
Dans la galaxie Kabila, c’est un homme neuf. Certes le Mzee avait déjà repéré les qualités de ce jeune conseiller lors des négociations de Lusaka. Mais c’est en 2002, lors des discussions de paix de Pretoria, que Vital Kamerhe donne toute sa mesure. Il est alors l’un des principaux négociateurs du côté présidentiel. Ministre de l’information, ce Mushi du Kivu est ensuite nommé en juin 2004 secrétaire général du PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie). Avec ses qualités de diplomate, il sait raccommoder Bemba et Kabila. Bon tacticien, il vient de placer quelques « jeunes turcs » à la tête du parti en vue de la grande bataille électorale de l’an prochain.

Kikaya Bin Karubi
L’homme des secrets
Journaliste à la radio sud-africaine, parfaitement bilingue, Kikaya couvre la première guerre du Congo du côté de la rébellion anti-Mobutu. Arrivé à Kinshasa, il se met au service du nouveau régime. Ambassadeur au Zimbabwe sous Kabila père, ministre de l’Information sous Kabila junior, il est depuis janvier 2004 secrétaire particulier du chef de l’État. Il s’occupe des affaires personnelles de Joseph. Il connaît donc beaucoup de choses… Originaire du Maniema, comme la mère de Joseph, il bénéficie de l’appui de la famille du chef, et notamment de sa soeur jumelle Jeannette.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte