Politique

[Exclusif] Gabon : Ali Bongo Ondimba va poursuivre sa convalescence à Londres

Ali Bongo Ondimba au sommet Union Européenne-Afrique, à Abidjan, Côte d'Ivoire, le 29 novembre 2017. © Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba va prochainement être transféré à Londres. Hospitalisé depuis le 24 octobre à la suite d'un accident vasculaire cérébral, il doit poursuivre sa convalescence dans un établissement médical spécialisé de la capitale britannique.

Près d’un mois après le début de son hospitalisation au King Faisal Hospital de Ryad, Ali Bongo Ondimba va finalement quitter l’Arabie saoudite pour Londres. Le transfert du président gabonais est prévu dans les prochains jours, voire les prochaines heures. Dans la capitale britannique, ABO doit être admis dans un établissement médical spécialisé.

Le chef de l’État gabonais va, selon nos informations, « beaucoup mieux », raison pour laquelle il a été autorisé à voyager. Conscient et ayant recouvré l’usage de la parole, il a décidé de suivre l’avis de la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, qui plaidait depuis plusieurs jours pour un transfert à Londres, où elle dispose d’une résidence dans le quartier de Mayfair.


>>> À LIRE – Gabon : enquête sur le fonctionnement de l’État en l’absence d’Ali Bongo


Une convalescence au Maroc avait un temps été envisagée, sur insistance du roi Mohamed VI, proche d’ABO. Mais l’option a finalement été écartée. Aucune information n’a en revanche filtré concernant la durée de la convalescence du président gabonais.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte