Football

CAN 2019 : Maroc, Algérie et Mali qualifiés, le Burkina et la RDC en difficulté

Le capitaine de l'équipe de foot du Mali, Yacouba Sylla (au centre), face au guinéen Kevin Constant, lors de la CAN 2015. (Archive) © Themba Hadebe/AP/SIPA

La 5e journée des éliminatoires aura permis à plusieurs sélections de se qualifier pour la CAN 2019 : Algérie, Maroc, Ouganda, Guinée, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Mali et Nigeria n’auront pas à attendre le mois de mars pour valider leur présence au Cameroun (15 juin-13 juillet). Mais d’autres, comme la RDC ou le Gabon, sont en danger.

• Ils y sont

Après le Cameroun (qualifié d’office), le Sénégal, Madagascar, la Tunisie et l’Égypte, huit nouvelles équipes ont validé leur qualification pour la phase finale.

L’Algérie, en s’imposant au Togo (4-1), avec notamment un doublé de Mahrez, a fait oublier son faux-pas survenu au Bénin le 16 octobre dernier (0-1). L’Afrique du Nord sera donc au complet au Cameroun l’été prochain : le Maroc, qui a disposé du Cameroun (2-0), a profité de la défaite du Malawi aux Comores (1-2) pour s’épargner un match décisif à Blantyre au mois de mars prochain.

Et la Mauritanie, en s’imposant à Nouakchott face au Botswana (2-1) a décroché sa première qualification pour une phase finale.

Ça passe également pour le Nigeria, grâce au match nul obtenu en Afrique du Sud (1-1), pour l’Ouganda (1-0 face au Cap Vert), le Mali (1-0 au Gabon) et pour le duo GuinéeCôte d’Ivoire, après le score de parité (1-1) entre les deux sélections à Conakry.


>>> À LIRE – CAN 2019 : Lomé, Conakry, Libreville, Nouakchott… Les enjeux de la 5e journée des éliminatoires


• Ils y sont presque

Après Madagascar et la Mauritanie, le Burundi pourrait être un des novices lors de la prochaine phase finale. Les Hirondelles, large vainqueur face au Soudan du Sud (5-2), grâce à un quadruplé d’Abdul Razak, n’auront besoin que d’un point face au Gabon à Bujumbura en mars prochain pour devancer les Panthères.

Dans le groupe F, c’est très bien parti également pour le Kenya et le Ghana, lequel s’est imposé en Éthiopie (2-0). La CAF communiquera prochainement sur la situation de cette poule, puisque le Sierra Leone, suspendu par la FIFA, compte trois matches de retard.

La Guinée-Bissau est en position de force, après son nul en Namibie (0-0), et un point face au Mozambique à domicile lui suffira. Le Bénin et le Zimbabwe n’auront aussi besoin que d’un nul respectivement à Cotonou contre le Togo et à Harare face au Congo pour passer. L’Angola, en cas de succès au Botswana, sera également qualifié. Un nul pourrait faire son affaire si le Burkina Faso ne parvient pas à battre la Mauritanie.


>>> À LIRE – CAN 2019 : les affiches de la discorde envahissent les villes camerounaises


• Ça se complique

La situation du Gabon et du Togo, qui étaient présents lors de la CAN 2017, est complexe. Les Gabonais devront s’imposer au Burundi et les Togolais au Bénin.

La RDC, qui a rapporté un point de Brazzaville (1-1), s’est fait devancer par le surprenant Liberia, vainqueur du Zimbabwe (1-0) à Monrovia. Les Léopards devront donc battre obligatoirement battre les compatriotes de George Weah au stade des Martyrs pour assurer leur présence au Cameroun.

Le Congo, qui se déplacera au Zimbabwe, est aux portes de l’élimination.

Le Burkina Faso, troisième en 2017, n’aura d’autre choix que de s’imposer face à des Mauritaniens déjà qualifiés et miser sur une défaite ou un nul de l’Angola au Botswana.

Pour l’Afrique du Sud, une qualification pour la phase finale passe par un match nul face à la Libye, sur terrain neutre.

Enfin, dans le groupe L, où l’Ouganda a déjà validé son billet, les trois autres équipes peuvent se qualifier : tout se jouera lors des matches Cap Vert-Lesotho et Tanzanie-Ouganda. Et il faudra sortir la calculette…

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte