Société

Sénégal : le ministère de l’Intérieur justifie son enquête sur les financements de Y en a marre

Y en a Marre a joué une part active dans la mobilisation contre Abdoulaye Wade, en 2011 et 2012, marchant notamment aux côté des opposants d'alors. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Le mouvement Y en a marre est au cœur d’une enquête portant sur des financements illégaux. Son partenaire, Lead Afrique Francophone, vient de perdre son autorisation et doit cesser ses activités au Sénégal. Tandis que certains observateurs dénoncent des arrière-pensées politiques, le ministre de l'Intérieur invoque des « manquements ».

Les autorités sénégalaises enquêtent sur les financements de Y en a marre et de plusieurs de ses partenaires depuis près de six mois. « Le ministère de l’Intérieur avait relevé des manquements aux réglementations en vigueur », précise à Jeune Afrique le ministre Aly Ngouille Ndiaye. C’est dans ce contexte qu’une « vérification administrative » a été ouverte en juin, laquelle, toujours selon le ministre, a « révélé une violation des règles relatives aux financements des associations impliquant l’association sénégalaise Y en a marre, l’association étrangère Lead Afrique francophone et les ONG Oxfam et Osiwa ».

Oxfam International et Open Society Initiative for West Africa (Osiwa) ont mis en œuvre des programmes avec Y en a marre en 2013 et 2014. Quant à l’association Lead Afrique francophone, elle assurait la gestion financière et administrative du mouvement citoyen. Mais le 5 novembre, son

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte