Football

Football : Drogba en 5 buts d’anthologie, ou la classe de l’attaquant

Didier Drogba, le 14 mai 2016 à Montréal. © Graham Hughes/AP/SIPA

Didier Drogba a inscrit 369 buts lors de sa carrière professionnelle. Jeune Afrique en a sélectionnés 5, que Patrick Mboma, l’ancien capitaine et buteur des Lions Indomptables du Cameroun, a accepté de décortiquer. Un avis d’expert.

Bosnie-Herzégovine-Côte d’Ivoire 2-1

Il s’agit de l’avant-dernier but inscrit par Drogba avec les Éléphants, sur coup-franc, lors d’un match amical disputé en mai 2014 et perdu (1-2), juste avant la Coupe du monde au Brésil. « Il met beaucoup de puissance : dans les pectoraux, dans les bras, et bien sûr dans sa frappe. Il ne prend pas beaucoup d’élan, et je pense que cela a étonné le gardien de la Bosnie-Herzégovine. Or, Drogba parvient à adresser un tir très puissant, sur lequel le Bosnien ne peut rien faire. Didier a inscrit pas mal de coup-francs, parfois en force, parfois en finesse. »

 

Chelsea-Tottenham 5-1

Lors de cette demi-finale de Cup 2012 remportée (5-1) face aux Spurs, l’Ivoirien marque un des plus beaux buts de sa carrière. « Il reçoit un long ballon aérien qui arrive de derrière. Il va réussir à enchaîner un contrôle dos au but, puis à mettre le ballon du pied droit sur son pied gauche [Drogba est droitier, NDLR], et à frapper en pleine lucarne. Il a réalisé en très peu de temps le geste parfait, ce qu’on apprend aux jeunes attaquant : bien protéger son ballon, prend l’information et frapper. Sans doute un de ses plus beaux buts. »

 

Marseille-Newcastle 2-0

Lors de cette demi-finale aller de Coupe de l’UEFA 2003-2004, Marseille domine les Anglais de Newcastle United (2-0) grâce à un doublé de Drogba. « Son premier but allie puissance et finesse. Il a également su profiter de la naïveté du défenseur adverse, lequel aurait dû tenter de l’excentrer. Drogba décide, après une longue course balle au pied, de se faire une talonnade pour lui-même et de se mettre sur son pied gauche, avant de finir par un tir placé. Le gardien s’attendait probablement à un ballon piqué. »

 

Chelsea-Everton 3-2

En décembre 2006, Chelsea domine Everton en championnat (3-2) grâce à un but tardif de Drogba, un des plus beaux de sa carrière. « Un dégagement du gardien, une déviation de la tête d’un coéquipier, et Drogba, à une trentaine de mètres du but, contrôle et frappe fort du droit, en donnant une trajectoire un peu flottante au ballon. Il avait compris un seconde avant de recevoir le ballon qu’il aurait cette opportunité de tirer, car il savait comment était placé le gardien. L’habilité du buteur est une chose, mais sa force réside à avoir toujours au moins un coup d’avance sur l’adversaire. »

Le 5e but, contre Everton :

 

Impact Montréal-DC United 2-0

Après avoir marqué sur coup-franc, Drogba inscrit un second plein de finesse face à DC United (2-0), un doublé réalisé en sept minutes (4e, 11e). « Il commence sa course dans sa moitié de terrain. Il y a trois défenseurs adverses, et face au premier, il effectue un passement de jambes qui va tout changer : le défenseur pense que Drogba va aller à droite, à l’intérieur, sur son bon pied. Et il va à gauche. Il fait ensuite le bon choix, en trompant le gardien d’une balle piquée. Tout ce que fait Didier est maîtrisé, pensé. Il savait très bien ce qu’il allait faire après son passement de jambes. »

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte