Start-up

Danielle Ahanda lance « Dear Mama », un lieu d’échange entre femmes

| Par
Mis à jour le 02 juillet 2019 à 14h59
Danielle Ahanda

Danielle Ahanda ©

Comment concilier avec harmonie sa vie de mère, d’épouse, ses exigences professionnelles et ses loisirs ? La working mom de 38 ans a trouvé des clés et souhaite les partager.

Danielle Ahanda, d’origine camerounaise, est l’auteure des billets « Pourquoi j’encourage ma fille à rêver », « Non ma fille, tes cheveux crépus ne sont pas un problème ! » ou « Et si on arrêtait de stigmatiser les grosses femmes enceintes ? » publiés sur son blog Bestfod. Diplômée de l’Université Panthéon-Sorbonne, elle fait de la formation pour adultes dans le domaine juridique, de la consultance dans la communication numérique et pige parfois pour la presse écrite, notamment en ligne.

En plus de cela, Danielle organise des événements, anime des ateliers et réalise également des consultations juridiques  sur la propriété intellectuelle et industrielle. Un emploi du temps bien chargé auquel viennent s’ajouter deux petites filles en bas âge. Comme de nombreuses femmes dans son cas, il faut penser à tout, s’organiser et anticiper pour ne pas être submergée. Des choses plus faciles à dire qu’à faire.

« Si moi j’y arrive, alors tout le monde peut y arriver »

« Je ne mène pas une vie parfaite, je ne suis pas une maman parfaite – ça existe ? -, je ne suis pas la meilleure gestionnaire et en m’organisant mieux je pourrais certainement caser encore quelques petites choses à mes actifs, passer plus de temps en tête à tête avec mon barbu, repasser et plier mon linge plus souvent (…) » écrit-elle sur son blog.

Beaucoup de femmes rencontrent des difficultés à jongler entre leur rôle de mère, leur profession, la gestion du foyer au quotidien et la vie sociale, tout en subissant la pression de la « femme parfaite ». Danielle est, elle aussi, passée par cette étape. Mais aujourd’hui, elle concilie avec harmonie toutes ces vies.

« Je pense que si moi j’y arrive, alors tout le monde peut y arriver. Il ne s’agit pas de rentrer dans un moule, mais de partager avec vous mes astuces et mes clés pour pouvoir assumer différentes casquettes sans se perdre en chemin ». C’est pour cette raison que Danielle Ahanda a créé un réseau de femmes pensé pour aider à trouver le juste milieu.

« J’ai conçu Dear Mama pour venir en aide aux femmes qui m’entourent en créant les conditions favorables pour une réelle solidarité basée sur le partage d’expériences. Forte d’une formation en accompagnement parental, je mets mes connaissances au service des femmes qui souhaitent vivre une maternité épanouie tout en poursuivant leurs rêves personnels », peut-on lire sur la page de son premier évènement, le Mama Workshop.

Danielle Ahanda propose une formation axée sur le développement personnel et l’échange entre mères  actives qui vivent les mêmes difficultés. Elle l’assure, « c’est plus une question d’état d’esprit que d’organisation » !

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte