Télécoms

Avec M-wallet, le paiement mobile devient possible au Maroc

Depuis 2014, le gouvernement marocain se lance dans les applications mobiles. © Pixabay/Picjumbo

Le Maroc a officiellement lancé mardi 13 novembre le paiement mobile avec un système appelé m-wallet destiné à réduire les transactions en espèces.

Le détenteur d’un m-wallet pourra effectuer avec son smartphone des opérations de transferts d’argent, paiement en ligne, retrait et dépôt d’espèces, selon un communiqué conjoint de la banque centrale Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT).

Réduire le recours au cash et favoriser l’inclusion financière

Près de 22 millions d’abonnés Internet

La nouvelle solution doit permettre de « réduire le recours au cash » et favoriser « l’inclusion financière », selon la présentation officielle faite mardi, alors que les échanges au Maroc restent « largement dominés par les paiements en espèces ».

L’idée est de s’appuyer sur un taux de pénétration du mobile « très significatif », dans ce pays de 35 millions d’habitants qui compte près de 22 millions d’abonnés Internet, selon la même source. La banque centrale du Maroc table sur 400.000 utilisateurs la première année en 2019 et six millions au bout de cinq ans. Une dizaine d’agréments ont d’ores et déjà été accordés à des opérateurs téléphoniques et entreprises de transfert d’argent.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte