Télécoms

Télécom : la reprise de l’opérateur nigérian 9mobile par Teleology validée par le régulateur

Logo de 9mobile © DR

C'est la fin d'une longue saga au Nigeria. La Commission nigériane des communications vient de donner son feu vert au rachat de 9mobile par Teleology Holdings, près de neuf mois après que le groupe a été désigné comme repreneur.

Le 13 novembre, la Commission nigériane des communications (NCC) a approuvé le rachat de 9mobile, le quatrième opérateur du pays, par Teleology Holdings, rapporte Reuters. Cette décision met fin à un long processus d’appel d’offres, qui a débuté il y a plus d’un an.

Créé par des vétérans du secteur des télécommunications, et notamment l’ancien cadre de MTN Nigeria Adrian Wood, la holding d’investissement Teleology a annoncé la nomination d’un nouveau conseil d’administration, suite à la décision de la NCC.

Désigné comme repreneur en février 2018

Le communiqué de Teleology précise que « le long processus d’acquisition de 9mobile a atteint une fin définitive marquant le début d’une nouvelle ère pour l’entreprise de télécommunications ».

La société Teleology a été retenue comme meilleur soumissionnaire en février 2018, à la suite d’un appel d’offres organisé par Barclays Africa. L’opérateur 9mobile, précédemment nommé Etisalat Nigeria, a été repris par ses créanciers en juillet 2017, après avoir fait défaut sur un prêt de 1,2 milliard de dollars contracté auprès d’un consortium de banque en 2013. Avec la NCC, la Banque centrale du Nigeria (CBN) avait constitué un conseil d’administration provisoire chargé de superviser les activités de la société.

Un opérateur mobile en recul

La vente de l’opérateur mobile à Teleology a pris plus de temps que prévu, avec l’examen par le régulateur de ses capacités financières et techniques avant la signature de la prise de contrôle. Ce processus a également été entaché par de nombreuses controverses, allant de l’opposition des autres candidats à la reprise, au refus supposé des banques de prêter à Teleology le reste du capital nécessaire pour finaliser l’offre.

9mobile est en perte de vitesse au Nigeria. Selon les chiffres de la NCC, l’opérateur avait 15,3 millions d’abonnés en septembre 2018, contre 17,2 un an auparavant, soit une baisse de 11 %. Sa part de marché au 30 septembre était de 9,5 %, contre 39,7 % pour MTN, 25,5 % pour Airtel et 25,3 % pour Globalcom.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte