Politique

Tchad : Idriss Déby Itno remanie son gouvernement sur fond de crise dans le Tibesti

Le président tchadien Idriss Deby Itno lors d'une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin, le 12 octobre 2016. © Markus Schreiber/AP/SIPA

Le président tchadien Idriss Déby Itno a procédé le 9 novembre à un remaniement de son gouvernement. Le ministre de l'Administration publique et de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, et celui de la Défense, Bichara Issa Djadallah, perdent tous deux leur poste.

Le gouvernement tchadien a été légèrement remanié vendredi 9 novembre. Le ministre de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Ahmat Mahamat Bachir, et son collègue en charge de la Défense nationale, Bichara Issa Djadallah, ont respectivement été remplacés par Mahamat Abba Ali Salah, précédemment gouverneur de la région du Lac et originaire du Tibesti, et Daoud Yaya Soumaïne, jusque-là ambassadeur tchadien en Centrafrique.

Les deux hommes paient sans doute la crise qui perdure dans la région du Tibesti, où l’armée est à pied d’oeuvre depuis plusieurs mois. Ahmat Mahamat Bachir, fidèle d’Idriss Déby Itno, dont il a été le directeur de cabinet, ne quitte cependant pas le gouvernement pour autant puisqu’il hérite du ministère des Mines et du Commerce, en lieu et place de Youssouf Abba Salah. Le ministère de la Communication et porte-parolat du gouvernement est quant à lui confié à Oumar Yaya Hissein.

Le nouveau gouvernement :

  • Ministre d’État, ministre conseiller à la présidence de la République : Dr NOURADINE DELWA KASSIRE COUMAKOYE
  • Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine, de la Coopération Internationale et de la Diaspora : MAHAMAT ZENE CHERIF
  • Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits humains : DJIMET ARABI
  • Ministre de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale : MAHAMAT ABALI SALAH
  • Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense nationale, des Anciens combattants et victimes de guerre : DAOUD YAYA SOUMAÏNE
  • Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Dr DAVID HOUDEINGAR NGARIMADEN
  • Ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement : ABDRAMANE MOUCTAR MAHAMAT
  • Ministre des Finances et du Budget : ALLALI MAHAMAT ABAKAR
  • Ministre de l’Economie et de la Planification du développement : ISSA DOUBRAGNE
  • Ministre de l’Education nationale et de la Promotion civique : ABOUBAKAR ASSIDICK TCHOROMA
  • Ministre de la Santé publique : AZIZ MAHAMAT SALEH
  • Ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social : ALI MBODOU MBODOUMI
Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte