Archives

« Le Matin du Sahara » rappelé à l’ordre

Par
Mis à jour le 27 novembre 2006 à 12:32

Décidément, le quotidien marocain Le Matin du Sahara, qui fut longtemps l’organe officieux du Palais royal, n’est plus ce qu’il était. Depuis l’arrivée à sa tête, il y a quelques mois, du nouveau directeur général et directeur de la publication du Groupe Maroc Soir (qui réunit Le Matin du Sahara et Assahra Al Maghribya), le jeune banquier Mohamed Jouahri, qui a succédé à Hicham Snoussi, deux informations spécieuses lui ont valu d’être rappelé à l’ordre par les autorités. Le 24 novembre, c’est le ministre de l’Intérieur Chekib Benmoussa qui a contesté par voie de communiqué les propos que lui avait prêtés le quotidien à l’occasion d’un débat au Parlement. Quelques jours auparavant, le même journal avait annoncé le report des élections législatives de 2007 – un « scoop » aussitôt démenti par le même ministre. Si on ne peut plus se fier au Matin