Sport

Cyclisme : le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le 31e Tour du Faso

Un membre de l'équipe camerounaise lors du Tour du Faso, en 2008 (image d'illustration). © CHRISTOPHE ENA/AP/SIPA

Le Burkinabè Mathias Sorgho a remporté dimanche 4 novembre au terme de la 10e et dernière étape à Ouagadougou le 31e Tour du Faso, encadré par un important dispositif sécuritaire.

L’étape finale a été remportée au sprint par le Belge Timmy De Boes (Team Flanders), auteur de sa troisième victoire d’étape en plus du contre-la-montre par équipes.

« Notre pays subit ces dernières années pas mal d’attaques. Ce Tour permet de montrer qu’au Burkina on peut organiser des choses merveilleuses sans que l’insécurité dérange. C’est une joie. La population est très contente. Regardez comment la population est sortie sur les routes pour nous accueillir! », a affirmé le vainqueur, porté en triomphe par des centaines de spectateurs après le passage de la ligne d’arrivée.


>>> À LIRE – Carte : où en est l’essor des courses cyclistes africaines ?


Une des plus épreuves de cyclisme les plus anciennes du calendrier africain, le Tour du Faso, qui a rassemblé des milliers de spectateurs à Ouagadougou mais surtout le long des routes du pays, peine à survivre dans un pays, en proie à des attaques jihadistes récurrentes depuis 2016.

Important dispositif sécuritaire

Cette année, le Tour n’a rassemblé qu’une soixantaine de coureurs, avec l’absence notable des Marocains vainqueurs de l’édition 2017 mais aussi le forfait de dernière minute de l’équipe française des Clubs de la Défense de Mederic Clain notamment. La formation avait fait le déplacement à Ouagadougou avant de renoncer pour des « motifs sécuritaires », selon les organisateurs.

Plusieurs étapes du Tour passaient par la zone classée « orange » par le ministère des Affaires étrangères français « déconseillée sauf raison impérative ». Les autorités avaient déployé un important dispositif tout au long des dix jours de course qui s’est finalement déroulée sans incident. Nouveauté cette année, la course a fait une incursion au Ghana voisin.

Classement général final

  1. Mathias Sorgho (BFA)   28 h 22:42
  2. Sjors Handgraaf (NED)       à 0:13
  3. Dieter Bouvry (BEL)           1:33
  4. Rick Nobel (NED)              1:40
  5. Julian Hellmann (GER)         2:01
Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte