Politique

Maroc : El Othmani zappe 2M de son interview télévisée

Le Premier ministre marocain, Saâdeddine El Othmani . © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Le chef du gouvernement marocain accorde ce 1er novembre un entretien télévisé aux chaînes Al Aoula et Medi1 TV. La chaîne marocaine 2M, qui a toujours eu maille à partir avec son parti, a quant à elle été tout simplement écartée. Une manière d'esquiver les questions qui dérangent ?

Plus d’un an après sa dernière sortie télévisée, Saâdeddine El Othmani choisit à nouveau la petite lucarne pour s’adresser aux Marocains. Le chef de gouvernement devrait accorder ce 1er novembre une interview aux chaînes Al Aoula et Medi1 TV. La chaîne 2M, la plus regardée du royaume, est zappé de l’exercice.

Il faut dire que les relations entre la station télé d’Ain Sbaâ et le Parti justice et développement (PJD) n’ont jamais été au beau fixe. Saâdeddine El Othmani n’a pas apprécié un reportage diffusé en mai dernier sur la chaîne, au sujet de la campagne de boycott frappant trois marques, où il a été souligné que le patron de l’exécutif avait refusé de se prononcer sur la question. El Othmani est allé jusqu’à envoyer une lettre de protestation à la direction de la chaîne pour dénoncer « un traitement non professionnel ».

De son côté le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, qui agit comme conseiller en communication officieux du chef de gouvernement n’apprécie pas que 2M n’assure pas régulièrement la couverture des conférences de presse organisées à l’issue de chaque conseil de gouvernement.

Une intervention attendue

Quoi qu’il en soit, les sorties médiatiques de Saâeddine El Othmani restent tellement rares que chaque interview télévisée constitue un événement. Et celle-ci est particulièrement attendue vus les événements qui ont marqué l’année : sanctions royales contre des ministres et d’autres hautes responsables, crise aiguë de la majorité gouvernementale, rapport parlementaire sur la libéralisation des prix des hydrocarbures, échec du dialogue social avec les syndicats, camouflet du PJD lors des élections à mi-mandat du bureau de la Chambre des conseillers, maintien au long de l’année de l’heure d’été… sont entre autres des sujets qui sont censés être abordés avec les journalistes d’Al Aoula et Medi1 TV.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte