Société

Ebola en RDC : l’Union européenne débloque 7,2 millions d’euros pour la lutte

Lors de la campagne de vaccination contre Ebola menée par l'OMS, à Mbandaka, en RDC, le 30 mai 2018. © Sam Mednick/AP/SIPA

L'Union européenne a alloué 7,2 millions d'euros supplémentaires afin d’intensifier la lutte contre le virus Ebola, qui a déjà fait au moins 153 morts depuis août en République démocratique du Congo.

« La Commission alloue 7,2 millions d’euros supplémentaires pour renforcer sa réponse face au virus Ebola, qui n’est pas encore sous contrôle, en République démocratique du Congo », a annoncé l’Union européenne, dans un communiqué publié le 22 octobre.

Le montant total de la réponse de l’UE face à cette crise s’élève actuellement à 12,83 millions d’euros en 2018. Au moins 153 personnes sont mortes depuis août en RDC, selon un nouveau bilan du ministère congolais de la Santé.

« Gagner la lutte »

« Nous devons gagner la lutte contre le virus Ebola en RDC (…) », a souligné Christos Stylianides, le commissaire de l’UE en charge de l’aide humanitaire et de la gestion de crises. Le soutien de l’UE comprend l’expertise technique, les services aériens humanitaires, le financement de la recherche et l’assistance humanitaire, a-t-il précisé. « Nous travaillons en étroit contact avec l’Organisation mondiale de la santé et les autorités nationales pour lutter contre l’épidémie. Nous ne baissons pas la garde et nous maintiendrons notre assistance aussi longtemps que nécessaire ».

Ce nouveau financement devrait aider les organisations partenaires sur place à déployer des capacités d’appoint dans les zones affectées. Il devrait également permettre d’améliorer la surveillance et les capacités de suivi des victimes d’Ebola, notamment les cas précoces. Le soutien de l’UE couvrira aussi la communication avec les communautés affectées et prévenir la propagation de l’épidémie, notamment en montrant les comportements à adopter. Un soutien psychosocial et une préparation pour des funérailles sûres et dignes sont également prévues dans cette aide de l’UE, note celle-ci.

16 200 vaccinés

Cette dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais a été déclarée le 1er août dernier à Mangina, dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC. Depuis, l’épicentre de l’épidémie s’est déplacé à Beni, fief du groupe armé ADF (Allied Democratic Forces) qui multiplie les attaques contre des civils, compliquant la riposte sanitaire. Plus de 16 200 personnes ont déjà été vaccinées.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte