Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Voir tout le sommaire
Elections

Cameroun : cartes rebattues dans l’opposition, Conseil constitutionnel, crise anglophone… les ingrédients d’un scrutin historique

Le président sortant camerounais Paul Biya, votant lors de la présidentielle à Yaoundé, le 7 octobre 2018. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Comme en 1992, les Camerounais se réveillent peu à peu avec une certitude : ils viennent d’assister à une élection présidentielle historique. Si la réélection de Paul Biya ne fait plus aucun doute, une opposition a émergé, une autre s’est effondrée et la politique a repris place dans le quotidien des électeurs.

Dans quelques années, se souviendra-t-on de ce mois d’octobre 2018 comme d’un printemps démocratique camerounais ? Maurice Kamto et Akere Muna veulent y croire. Certes, Paul Biya a une nouvelle fois assuré sa réélection. Mais l’opposition a trouvé un souffle nouveau, qui fait croire en des lendemains, sinon meilleurs, au moins différents.

Quels enseignements tirer du scrutin et de la campagne qui l’a précédé ? Quels événements marquants fallait-il noter ? Jeune Afrique dresse un premier bilan.

• L’émergence de Maurice Kamto

Jacques Torregano pour JA

Maurice Kamto devrait chercher à renforcer son parti

Dès le 8 octobre, le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) se déclarait vainqueur. Engageant le bras-de-fer avec Paul Biya, il prenait de vitesse Elecam, l’instance camerounaise des élections, et se posait, surtout, en chef de file d’une nouvelle opposition. Trois jours plus tôt, il avait reçu le soutien d’Akere Muna, qui avait accepté de retirer sa candidature et de se désister en sa faveur.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte