BTP & Infrastructures

Le groupe Dangote lance la construction d’une cimenterie au Niger

Aliko Dangote est le président fondateur du conglomérat Dangote Group. © Africa CEO Forum

Le groupe du milliardaire nigérian Aliko Dangote a lancé les travaux de construction d'une cimenterie pour un coût de 180 milliards de francs CFA (275 millions d'euros), a rapporté la télévision nationale nigérienne le 15 octobre.

« La production nationale de ciment ne couvre les besoins qu’à hauteur de 20 % » et « le marché nigérien du ciment connaît une croissance annuelle de plus de 10 % », a souligné le ministre nigérien de l’Industrie, Malam Zaneidou Amirou, lors du lancement des travaux de la future cimenterie du groupe Dangote à Keita, près de Tahoua, dans l’ouest du pays, dont la livraison est prévue fin 2020.

Alors que le Niger importe 80 % de ses besoins en ciment, principalement du Nigeria et du Bénin voisins, la future installation aura une capacité de production annuelle de 2,5 millions de tonnes. Ce qui devrait permettre de faire baisser les prix, alors que la tonne de ciment coûte actuellement au moins 100 000 francs CFA (150 euros) sur le marché, a assuré Malam Zaneidou Amirou.

Le complexe comprendra en outre une centrale thermique à charbon de 100 mégawatts. Le 9 octobre, Niamey a autorisé Dangote Cement Niger SA, la filiale locale du groupe, à mener des recherches de « charbon et substances connexes » sur quatre permis dans les régions d’Agadez (nord) et de Tahoua.

Se diversifier, en dehors du Nigeria

Cette société « s’engage à investir » dans les trois prochaines années 2 millions de dollars (1,7 million d’euros) sur chacun des permis dans le cadre des travaux de prospection. Elle a également promis de financer des infrastructures collectives « à hauteur de 50 000 dollars par an » pour chacune des zones abritant les permis, selon un communiqué gouvernemental.

Avec une fortune estimée à 11 milliards de dollars par le magazine Forbes, Aliko Dangote est l’homme le plus riche d’Afrique. Il a fondé et préside Dangote Cement, le plus grand producteur de ciment du continent, qu’il envisage d’introduire à la Bourse de Londres en 2019.

L’entreprise produit 44 millions de tonnes de ciment par an et prévoit d’augmenter sa production d’un tiers d’ici à 2020. Dangote Cement poursuit une stratégie de développement panafricain, avec une part du chiffre d’affaire réalisé hors Nigeria qui est passé de 21 % en 2015 à 32 %, dans un contexte de forte hausse des recettes (+ 64 %).

En 2017, le groupe a ouvert une installation d’importation en Sierra Leone et une cimenterie au Congo-Brazzaville. Dangote est également présent dans le secteur agroalimentaire (sel, farine, sucre…) et développe actuellement une raffinerie à proximité de Lagos, qui doit entrer en fonction en 2022, selon Reuters.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte