Télécoms

MTN Côte d’Ivoire construit un deuxième « eCenter dernière génération »

| Par Jeune Afrique
MTN est le n°2 du secteur de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, avec 7,391 millions d’abonnés et 36,2 % de part de marché au 1er trimestre 2014.

MTN est le n°2 du secteur de la téléphonie mobile en Côte d'Ivoire, avec 7,391 millions d'abonnés et 36,2 % de part de marché au 1er trimestre 2014. © Olivier/JA

MTN va installer un deuxième centre de stockage de données et de commutation de services mobiles en Côte d’Ivoire. Ce « Data Center », au coût estimé à plusieurs millions de dollars, sera installé à Bingerville et mis en service en octobre prochain.

MTN Côte d’Ivoire a signé un accord avec Flexenclosure pour la construction d’un deuxième centre de stockage de données et de commutation de services mobiles. Le premier « Data Center » construit par la société suédoise pour l’opérateur télécoms, commissionné en octobre 2013, a été inauguré en juin dernier, dans la commune de Yopougon (Abidjan).

Dans son communiqué, Flexenclosure indique que cette nouvelle infrastructure – au coût estimé à plusieurs millions de dollars – sera installée dans la commune de Bingerville à l’est de la capitale économique de la Côte d’Ivoire, et mis en service en Octobre 2014. Le groupe suédois, qui a déjà installé près des « Data Centers » pour MTN au Nigeria, au Ghana et au Cameroun – via des contrats signés avec des tiers – compte également parmi ses clients Vodacom et Zain.

———> La révolution numérique en Afrique : les leaders, les suiveurs et les sous-classés <———-

Lire aussi : 

Gestion des données : l’Afrique (bientôt) sur un nuage

MTN passe le cap des 200 millions de clients

Pourquoi l’Afrique n’a pas la fibre numérique

Révolution numérique : « Il n’y a pas de raison que l’innovation ne vienne pas de notre continent »

sqdsqd

Nouveaux services

Cette infrastructure permettra, estime MTN Côte d’Ivoire, non seulement de sécuriser les données de ses clients, mais aussi de développer des nouveaux services de cloud computing (la délocalisation sur internet des traitements informatiques habituellement situés sur des serveurs locaux) pour les entreprises ivoiriennes.

« La mise en service du premier de eCentre a été un succès retentissant. […] Avec ces deux installations, nous serons parfaitement positionnés pour gérer l’explosion du flux de données, fournir des services de nouvelle génération à nos clients et être les leaders du développement de l’économie numérique en Côte d’Ivoire » a déclaré Wim Vanhelleputte, directeur général de MTN Côte d’Ivoire.

Data

MTN est le n°2 du secteur de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire avec 7,391 millions d’abonnés et 36,2 % de part de marché au 1er trimestre 2014. En 2013, les revenus « data » de la filiale ivoirienne du groupe de télécoms sud-africain ont crû de 159 %, ceux de la maison-mère ont augmenté de 41,4 % à 20,7 milliards de rands (1,4 milliard d’euros) et représentent désormais 15 % du chiffre d’affaires du groupe contre 8 % il y a trois ans plus tôt.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer