Immigration

Maroc : 615 migrants secourus par la Marine royale

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 09 octobre 2018 à 09h42
maroc 615

maroc 615 ©

La Marine royale marocaine a annoncé avoir secouru en Méditerranée 615 migrants qui tentaient de rejoindre l’Espagne à bord de 31 embarcations « en difficulté ».

Tous les candidats à l’émigration récupérés par la Marine marocaine ont été « ramenés sains et saufs aux ports marocains », selon un communiqué des forces armées relayé lundi 8 octobre par l’agence officielle, la MAP. « Plusieurs des embarcations les transportant ont coulé à cause de leur état vétuste », peut-on aussi lire, sans en apprendre plus sur les nationalités des migrants secourus.

Les gardes-côtes espagnols ont pour leur part annoncé dimanche avoir secouru en 48 heures près de 1 200 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée pour rallier l’Espagne – la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe.

Le premier octobre, le naufrage d’une embarcation au large de Nador (nord) avait fait au moins treize morts et les survivants – environ une trentaine – avaient été secourus par des pêcheurs marocains. Quelques jours plus tôt, une opération controversée de la marine royale contre une embarcation rapide avait coûté la vie à une jeune Marocaine et fait trois blessés, toujours au large des côtes marocaines.

1 700 morts et portés disparus depuis 2018

Plus de 43 000 migrants ont gagné l’Espagne depuis le début de l’année, dont plus de 38 000 par voie maritime et près de 5 000 par voie terrestre via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Plus de 1 700 migrants sont morts ou portés disparus en Méditerranée depuis le début de l’année, dont 362 au large des côtes espagnoles, selon l’OIM. De plus en plus de Marocains tentent de quitter clandestinement leur pays pour gagner l’Europe, par voie maritime ou en franchissant les clôtures séparant le Maroc de Ceuta et Melilla.

Le royaume est aussi un pays de transit pour des milliers de migrants originaires d’Afrique subsaharienne.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer