Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Voir tout le sommaire
Elections

Présidentielle au Cameroun : mise au point sur une fausse couverture de JA

| Par Jeune Afrique
Maurice Kamto.

Maurice Kamto. © Jacques Torregano pour JA

Une fausse couverture de Jeune Afrique circule actuellement sur les réseaux sociaux. Maurice Kamto, candidat du MRC, y est présenté comme ayant été « filmé en posture de corruption ». Un grossier photomontage…

Depuis le samedi 6 octobre, veille de l’élection présidentielle au Cameroun, une fausse couverture de Jeune Afrique qui circule sur WhatsApp, Facebook et Twitter assure que Maurice Kamto, candidat du MRC, aurait été « filmé en posture de corruption ».

Outrée par ce qui lui est apparu comme une manoeuvre, l’équipe de campagne du candidat de l’opposition a contacté JA pour s’indigner de notre « irresponsabilité ». De son côté, la chaîne de télé Vision 4, très populaire à Yaoundé, a relayé ce « fake » sans vérification aucune.

Grossier photomontage

Jeune Afrique précise à ceux qui en douteraient encore que ce grossier photomontage n’est évidemment  qu’une contrefaçon de la couverture de notre édition n° 3009, datée du 9 septembre 2018.

En ce jour de vote, JA tient à rappeler à ses lecteurs que l’intégralité de ses articles sur l’élection au Cameroun est disponible en temps réel sur son site : jeuneafrique.com.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte