Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Voir tout le sommaire
Elections

Présidentielle au Cameroun : meetings, affiches et ravalement de façade, comment Paul Biya a préparé sa victoire

Meeting du RDPC à l'Hôtel de ville de Yaoundé, le 5 octobre 2018. © Mathieu Olivier, pour Jeune Afrique.

Invisible et omniprésent, Paul Biya a mis tous les atouts de son côté pour conquérir son septième mandat. Entre sourires énigmatiques et poigne de fer, Jeune Afrique s’est plongé, à Yaoundé, dans les rouages du système.

Au quartier Bastos,  à Yaoundé, un établissement scolaire n’a pas ouvert ses portes à la rentrée. Et pour cause : l’école publique bilingue de Bastos, un quartier chic situé au pied de la colline des Etoudi, qui abrite le palais présidentiel, est le bureau de vote historique de Paul Biya, président depuis 1982 et candidat à un septième mandat.

Ici, en ce jeudi 4 octobre, pas d’écoliers en uniforme. Les seuls occupants des lieux, à moins de trois jours du scrutin présidentiel, sont des ouvriers du bâtiment. Certains nettoient, d’autres peignent. Pour tous, la consigne est la même : remettre à neuf l’établissement. Ces professionnels ne chôment pas : la peinture est fraîche, et les murs étincelants.

« Toute la ville est inondée »

« Le président devrait voter dans toutes les écoles de Yaoundé », glisse, facétieux, un quidam croisé à quelques encablures de là. « Ne rodez pas trop, ils

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte