Droits de l’homme

[Chronique] Nobel de la paix à Denis Mukwege, un honneur à double sens

Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

L’œil de Glez. © Glez / JA

Alors que le mot "héros" est galvaudé et que les attributions de récompenses sont parfois déroutantes, voilà un prix Nobel de la Paix qui réjouit, notamment au fond d’une Afrique meurtrie, celle du Kivu, de l'Ituri ou du Kasaï.

Après les prix Nobel de la Paix par anticipation – qu’a réalisé d’inédit, a posteriori, le lauréat Barack Obama ? – et les anticipations fantaisistes du prix Nobel de la paix – Kim Jong-un était le favori de quelques pronostics –, voilà un palmarès qui suscite bien des « c’est pas trop tôt ! » Dans les heures qui suivent, aucun être civilisé ne devrait nuancer le mérite du docteur Denis Mukwege célébré ce matin par le comité Nobel. D’ailleurs, si elle semble aller de soi, la distinction de « l’homme qui répare les femmes » était présentée comme plausible depuis plus de cinq ans.

Sous le prisme de sa vocation médicale, le fameux médecin de l’hôpital de Panzi, au Sud-Kivu, « a dédié sa vie à défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre », comme l’a précisé le comité norvégien, ce 5 octobre. Non seulement il a sauvé, en République démocratique du Congo, « des milliers de patientes victimes de tels assauts », mais il a aligné sa parole sur ses actes, condamnant l’impunité de viols collectifs propulsés au rang d’armes de guerre et critiquant courageusement certains régimes en place.

Denis Mukwege partage judicieusement ce prix Nobel de la paix 2018 avec la militante irakienne Nadia Murad, capturée et mise en esclavage par les jihadistes en 2014. Le témoignage d’une victime complète avantageusement le plaidoyer du gynécologue qui en réconforta tant. L’un fait écho à l’autre. L’autre offre à l’un une source d’espoir, face aux violences sexuelles. La remise du prix Nobel de littérature a été reportée, elle, en raison d’un scandale… sexuel.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte