Télécoms

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

| Par
Vue de Kigali, capitale du Rwanda. Liquid Telecom est le 2e fournisseur d’accès à internet du pays.

Vue de Kigali, capitale du Rwanda. Liquid Telecom est le 2e fournisseur d'accès à internet du pays. © Vincent Fournier/JA

L’opérateur panafricain de fibre optique Liquid Telecom va investir 34 millions de dollars dans le développement de sa filiale rwandaise. Un pays dont le meilleur atout est sa position géographique-clé, au carrefour de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Est.

Liquid Telecom continue de tisser sa toile sur le continent. Après l’annonce récente d’un investissement global de 200 millions de dollars consacré à son plan d’expansion africaine, la filiale rwandaise de l’opérateur privé d’infrastructures télécoms a confirmé son intention d’engager 24 milliards de francs rwandais (34 millions de dollars) pour le développement de son réseau de fibre optique dans le pays, qui se prépare à l’arrivée prochaine de la 4G et de son internet à très haut débit.

>>>> Lire aussi l’interview accordée à Jeune Afrique par David Eurin, directeur de la stratégie commerciale de Liquid Telecom.

Une décision stratégique

Liquid Telecom Rwanda, qui compte parmi ses clients les opérateurs télécoms Tigo et Airtel, vise le raccordement de 3 500 nouveaux bâtiments commerciaux et logements d’ici à la fin de l’année.

Lire aussi : 

Liquid Telecom relie le continent à la vitesse de la lumière

Le Rwanda a la fibre hi-tech

Pourquoi l’Afrique n’a pas la fibre numérique

Réussite : le miracle économique rwandais en images

Le Rwanda ou les secrets d’un bon élève

Mais au-delà, l’entreprise, déjà active dans une dizaine de pays de l’est du continent, cherche surtout à exploiter la position géographique du Rwanda, à la jonction de l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Est, pour relier l’ensemble de son réseau. « Une décision stratégique », confirme au téléphone un cadre de la direction à Kigali, en écho aux récentes déclarations du PDG de la firme, Sam Nkusi, dans la presse locale.

N°2 au Rwanda

De quoi en tous les cas renforcer encore un peu plus la présence de la firme de télécommunication au pays des Mille Collines. Liquid Telecom, premier opérateur panafricain de fibre optique (17000 kilomètres de réseau) est aujourd’hui le deuxième fournisseur internet au Rwanda par le chiffre d’affaires (1,7 millions de dollars de revenus pour le second trimestre 2014, selon les données fournies par l’autorité de régulation RURA), derrière le leader MTN.

Pour rappel, le groupe panafricain avait acquis à bon compte (4 millions de dollars) une partie des actifs (le réseau filaire et la base d’abonnés) du moribond opérateur fixe Rwandatel en juin 2013, lui-même victime collatérale de la crise libyenne. En effet, le consortium libyen LAP Green, actionnaire principal, s’était alors trouvé dans l’incapacité de remplir ses engagements financiers.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer