Agroalimentaire

Maroc : le fonds DPI prend le contrôle de la société CMGP pour 100 millions de dollars

Capture d'écran film institutionnel © DR / CMGP

La société d'investissement DPI vient d'annoncer une prise de participation majoritaire dans CMPG, le leader marocain des systèmes d'irrigation, pour 100 millions de dollars. Il s'agit de la plus importante opération de capital-investissement annoncée dans le royaume en 2018.

Le fonds de capital-investissement Development Partners International (DPI) a annoncé le 20 septembre avoir réalisé un investissement d’environ 100 millions de dollars (85,2 millions d’euros) dans la Compagnie marocaine de goutte à goutte et de pompage (CMGP), leader du royaume sur le marché de l’irrigation.

Cette transaction, la plus importante opération de capital-investissement annoncée au Maroc en 2018, permet à DPI, via son fonds African Development Partners II, de prendre le contrôle de la société CMGP, en rachetant les parts de la famille Moamah et d’Amethis Maghreb Fund I.

1,1 milliard de dollars d’actifs sous gestion

Créé en 2007, DPI est un fonds d’investissement gérant 1,1 milliard de dollars d’actifs, qui entend miser en priorité sur les secteurs d’activité bénéficiant de la croissance de la classe moyenne africaine. Il a investi 100 millions de dollars (85,2 millions d’euros) en Côte d’Ivoire en septembre 2016, dans Atlantic Business International, holding détenu par le marocain Banque populaire et l’ivoirien Atlantic Financial Group (AFG). DPI a également pris une participation minoritaire dans l’Université privée de Marrakech en 2013.


>>> À LIRE : L’Université privée de Marrakech fait sa révolution africaine


Bénéficiant de la demande créée par le plan Maroc Vert, qui subventionne l’achat de matériel d’irrigation par les agriculteurs, la CMGP a vu son chiffre d’affaires presque tripler en une décennie, passant de 220 millions de dirhams (20 millions d’euros) en 2009 à 600 millions de dirhams en 2017, expliquait Challenge (Maroc), en juillet 2018.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte