Société

RDC : le cabinet Robert Walters diffuse une offre d’emploi interdite aux Congolais

Une rue commerçante de Kinshasa, en mai 2018. © REUTERS/Kenny Katombe

Le cabinet de recrutement Robert Walters a diffusé une offre d'emploi pour un poste de cadre à Kinshasa. Particularité de l'annonce : elle s'adresse « seulement à des expatriés », excluant les Congolais.

Avec la mention « NO CONGOLESE NATIONAL » inscrite en gras dans l’en-tête, l’offre d’emploi diffusée le 21 septembre sur LinkedIn par le cabinet de recrutement Robert Walters ne faisait pas mystère de ses intentions. Elle est restée quelques heures en ligne avant d’être effacée.

Ladite annonce visait à recruter un responsable d’entrepôt et de transport à Kinshasa, pour le compte d’une société dont l’identité n’est pas précisée. Le texte s’achève en précisant une nouvelle fois : « seulement pour des expatriés, pas pour des Congolais ».

« Une erreur »

« Nous nous sommes rendu compte de notre erreur », déclare à Jeune Afrique Éloïse Deblois, consultante à Robert Walters Africa. Interrogée sur l’identité de la société, la jeune femme précise seulement qu’il s’agit « d’une société congolaise ». « Je ne peux pas en dire plus », affirme-t-elle.

Le cabinet Robert Walters, qui déclare être présent dans 28 pays et compter plus de 3 400 collaborateurs, est suivi par plus de 500 000 personnes sur le réseau social professionnel LinkedIn.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte