Justice

Frasques à répétition

Officier de marine, Hannibal Kadhafi est connu pour son goût immodéré pour les jolies femmes et le champagne. Et pour ses multiples frasques. Quelques exemples.
Rome, 2001 Passablement éméché et flanqué de ses anges gardiens, il se bagarre avec des carabiniers italiens, allant jusqu’à vider sur eux le contenu de deux extincteurs.
Paris, septembre 2004 Il dévale les Champs-Élysées à 110 km/h au volant d’une Porsche. La police l’intercepte, non sans mal. Les six gardes du corps qui l’escortent font le coup de poing. L’un d’entre eux sera d’ailleurs condamné pour ces violences à un mois de prison avec sursis.
Paris, février 2005 Nouvel esclandre d’Hannibal, qui provoque plusieurs incidents dans deux palaces de la capitale française, exhibe un revolver et frappe Aline, sa future femme, enceinte de son premier enfant. Au mois de mai suivant, il est condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. Pour « violences volontaires sur personne vulnérable » et « détention d’armes ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte