Société

Crash d’un avion au Soudan du Sud : 19 morts

Yirol, Soudan du Sud © CC / Wikimedia Commons

Dix-neuf personnes ont été tuées dimanche quand un petit avion de ligne s'est abîmé dans un lac du centre du Soudan du Sud, a annoncé à l'AFP un responsable régional.

L’avion, qui transportait une vingtaine de personnes, s’est écrasé dans la ville de Yirol (centre) au moment de l’atterrissage, a déclaré le régional de l’information, Taban Abel Aguek.

« Le nombre de morts confirmés est de dix-neuf et quatre personnes ont survécu », a-t-il ajouté. Deux enfants font partie des survivants.

L’évêque anglican de Yirol, Simon Adut, fait partie des morts.

Le pilote, le copilote, un membre du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), un Ougandais qui dirige une clinique à Yirol et deux officiers de l’armée font également partie des morts confirmés.

Un médecin italien parmi les survivants

L’ONG italienne Medici con l’Africa Cuamm a annoncé sur son site qu’un médecin italien, Damiano Cantone, qui était en route pour aller travailler dans un hôpital pour enfants à Yirol, faisait partie des survivants.

Une radio de l’ONU, Radio Miraya, avait annoncé auparavant que ce médecin italien avait été tué dans l’accident. Cette radio a publié sur Twitter une photo de l’avion accidenté immergé dans les eaux du lac.

« Toute la ville est en état de choc, les boutiques sont fermées. Quelques personnes ont transporté leurs proches pour les enterrer », a ajouté le ministre.

Lorsque l’avion est « arrivé, il y avait tellement de brouillard qu’il s’est abîmé dans le lac Yirol, proche de la ville de Yirol », a-t-il ajouté.

Les avions souvent en surcharge au Soudan du Sud

Les avions sont souvent en surcharge au Soudan du Sud, ce qui provoque des accidents. En 2015 notamment, 36 personnes ont été tuées dans le crash d’un Antonov juste après son décollage de Juba.

En 2017, 37 personnes sont sorties indemnes d’un avion qui venait de prendre feu après avoir heurté un camion de pompiers sur la piste à Wau, dans le nord-ouest du Soudan du Sud.

Le Soudan du Sud, indépendant du Soudan depuis 2011, s’est enfoncé dans une guerre civile fin 2013 quand le président Salva Kiir a accusé son vice-président Riek Machar de fomenter un coup d’Etat.

Ce conflit a fait des dizaines de milliers de morts, des millions de déplacés et provoqué une crise humanitaire majeure.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte