Politique

Sénégal : la RTS et la TFM accusées par le CNRA de faire « la propagande » de Macky Sall

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais au palais présidentiel, à Dakar, en juin 2015. © Youri Lenquette pour JA

Au Sénégal, l’autorité de régulation de l’audiovisuel a épinglé, jeudi 6 septembre, la TFM et la RTS pour leur couverture de l’ouverture de la campagne des parrainages en vue de la présidentielle de février 2019.

« Propagande », « publireportage », « violation du principe de neutralité »… Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) n’y est pas allé de main morte, dans son communiqué, pour dénoncer la couverture audiovisuelle de l’ouverture de la campagne des parrainages au Sénégal.

Dans sa ligne de mire, la chaîne publique Radiodiffusion Télévision sénégalaise (RTS) et sa consœur privée, la Télévision Futurs Médias (TFM, propriété du célèbre chanteur, par ailleurs ministre-conseiller à la présidence, Youssou Ndour). Toutes deux sont accusées de s’être livrées à « un exercice de propagande » au profit du candidat-président Macky Sall.

« Une campagne d’envergure »

Et les sages du CNRA de relever cette étonnante séquence diffusée dans les journaux du soir de la RTS, le 29 août dernier, qui revient longuement sur la cérémonie de lancement de la campagne de parrainages en faveur de Macky Sall, qui s’est déroulée en grande pompe dans la ville nouvelle de Diamniadio. « La démonstration de force augure d’une campagne d’envergure », entame, solennelle, la voix off, avant d’évoquer « un auditorium plein à craquer ».

Suivent les allocutions de l’ancienne Première ministre Aminata Touré, des ténors de Benno Bokk Yakaar (BBY, la coalition au pouvoir au Sénégal), et de « S.E. » Macky Sall. Un récital fort élogieux, ponctué d’étranges commentaires en off : « La posture [de Macky Sall] en dit long, la détermination des leaders alliés rassure le président Macky Sall ».

Visiblement conquis, le journaliste achève sobrement : « Le président Macky Sall appelle tout le monde à descendre sur le terrain et à se concentrer sur l’essentiel, qui est de poursuivre le vaste chantier de développement économique et social du Sénégal. Ce qui passe naturellement par un second mandat à la présidence de la République. » Durée total du sujet : près de cinq minutes.  

« Pari réussi pour Macky Sall »

Le son de cloche n’est guère différent du côté de la TFM. « Pari réussi pour le président Macky Sall », commente la présentatrice en ouverture du « 20 heures », évoquant « la famille Benno Bokk Yakaar au grand complet ». Le même jour, comme le rapporte le CNRA, la chaîne a également consacré une édition spéciale à l’événement, ainsi qu’une retransmission intégrale de la manifestation. De quoi rassasier les amateurs de show politique.

Six jours plus tard, le 4 septembre, les téléspectateurs de la TFM ont également eu droit à un long monologue de la présentatrice, où celle-ci reprend un vibrant appel de Youssou Ndour et de son mouvement, Fekke Maci Boolé. Objectif : convaincre les citoyens d’apporter leur parrainage au candidat Macky Sall.

Utilisation impartiale des médias

Morceau choisi : « Les actes posés par le président de la République lors de son premier mandat, tant au niveau social – PUDC, bourse sociale, couverture maladie -, qu’au niveau infrastructurel – TER, autoroutes, Arène nationale ou Dakar Arena -, les succès du PSE [Plan Sénégal émergent] et les multiples succès diplomatiques au niveau international ont donc renforcé la position et la crédibilité de notre cher pays. »

Un enthousiasme qui a inspiré au CNRA cette conclusion acide envers les deux chaînes de télévision : « L’octroi d’une licence d’exploitation d’un service de communication audiovisuelle ne saurait servir de prétexte pour avantager les bénéficiaires et leurs camps politiques en violation de tous les principes qui gouvernent un traitement médiatique équilibré et impartial des activités politiques ». Et les Sages d’appeler, en conséquence, les différents acteurs à « une utilisation responsable des médias ».

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte