Politique

Côte d’Ivoire : quand Nady Bamba répond à Jeune Afrique

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 05 septembre 2018 à 17h58
Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo.

Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo. © DR

À la suite de la publication d’un confidentiel dans notre numéro 3008, Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo, nous a adressé « un droit de réponse », sans y préciser les éléments qu’elle juge erronés.

L’information a été relayée sur plusieurs sites d’information ivoiriens : le 3 septembre, Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo, nous a adressé « un droit de réponse » après la publication d’un confidentiel dans notre édition datée du 2 au 8 septembre 2018 (JA n°3008).


>>> A LIRE – Gbagbo adoube Adou en Côte d’Ivoire, l’opposition en quête d’union au Gabon, ralliement de l’UPC à Akere Muna…


L’article incriminé ne lui est pas consacré : il mentionne le rôle d’intermédiaire qu’elle joue, selon nos sources, entre l’ancien président Laurent Gbagbo et certains membres de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI).

Dans le courrier électronique qu’elle nous a adressé, Mme Bamba ne précise pas quels sont les éléments qu’elle juge erronés. Elle regrette aussi que nous écorchions son nom (« je ne m’appelle pas Nadiana Bamba », écrit-elle) et que, d’une manière générale, nous trompions sur son âge véritable.

Ainsi que nous l’avons écrit à l’intéressée, nous sommes tout à fait disposés à corriger les informations qui lui paraissent fausses, pour peu qu’elle nous dise précisément ce qui pose problème. Nous serions également heureux de lui ouvrir nos colonnes.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte