Archives

3 questions à Mamadou Cissoko

Président d'honneur du Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l'Afrique de l'Ouest (Roppa)

Jeune Afrique : En quoi le Forum social mondial aide-t-il les pays du Sud et l’agriculture africaine ?
Mamadou Cissoko : Le FSM développe des thèmes, qu’il s’agisse de la gouvernance, de la gestion des flux financiers Nord-Sud ou du commerce mondial, qui nous touchent directement en tant qu’exploitants agricoles. Ce rendez-vous permet d’exercer une pression sur la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, afin de les inciter à infléchir les politiques suivies. On sait que ces institutions ont beaucoup de pouvoir sur nos gouvernants Le FSM favorise aussi la concertation entre les différents acteurs de la société civile et sert de caisse de résonance aux problèmes africains. Enfin, il aide les populations du Sud à comprendre les mécanismes qui gouvernent le monde.
Qu’entendez-vous par « souveraineté alimentaire » ?
L’Afrique est capable de se nourrir elle-même. Nous voulons bien participer au commerce mondial, mais il se trouve que, chez nous, l’ouverture des marchés a atteint son paroxysme et que nous ne tirons aucun bénéfice de la mondialisation. Au Sénégal, 90 % du riz consommé est importé alors qu’il existe dans ce pays des zones de production. Tout cela parce que les taxes douanières ne sont pas assez élevées. Face à cette situation, nous demandons la mise en place d’une politique agricole commune dans nos régions, une protection de nos filières vivrières et un développement des infrastructures. Les grandes puissances doivent nous laisser du temps pour nous mettre à niveau.
Vaut-il mieux prononcer un tel plaidoyer à Nairobi ou à Davos ?
À Nairobi, c’est ouvert et animé. À Davos, les organisateurs sélectionnent les participants et les discussions vont toutes dans le sens du libéralisme. Or le monde doit être pluriel.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte